GlobalGeoNews/ Santé publique : histoire d'un sacrifice
France
S'identifier
ArticlesWebTv
| GlobalGeoNews | Actualité  Vu 49038 fois
Article N°23913

GlobalGeoNews/ Santé publique : histoire d'un sacrifice

Reuters

La crise sanitaire sans précédent du Covid-19 est révélatrice de la qualité de nos dirigeants et de l'état réel de notre pays. Mais comment en est-on arrivé là ? Notre système peut-il évoluer ? Roland Lombardi, docteur en histoire contemporaine et géopolitologue, livre son analyse.


A l'heure où ces lignes sont écrites, nous connaissons encore une pénurie de masques pour nos soignants et la population, alors qu'au Maroc, qui a réussi à préserver et renouveler ses stocks, les masques sont aujourd'hui à disposition et en vente libre dans toutes les grandes surfaces et les pharmacies du royaume. Dans les DOM-TOM, ce sont des médecins cubains qui nous viennent en aide.

Ceux qui nous gouvernent sont responsables. Mais ils ne sont pas les seuls.

Le manque de lits de réanimation, par exemple, est le résultat de plusieurs décennies de casse de notre système hospitalier - comme de tout notre service public -, cela pour des raisons bassement comptables. Une situation ancienne, qui ne touche pas seulement le secteur de la santé.

On l'a constaté à maintes reprises ces dernières années : des coupes drastiques dans des budgets essentiels pour notre souveraineté ont eu des répercutions désastreuses dans tous les secteurs stratégiques, qu'il s'agisse de la Défense, de la sécurité, de la recherche et de l'industrie.

La méthode Coué n'a pas sa place dans une analyse. Alors sans « déclinisme » aucun, regardons la vérité en face. Dès la fin des Trente glorieuses, la France s'est appauvrie. En manque d'argent constant , il lui a fallu en trouver coûte que coûte.

(...)

Retrouvez l'intégralité de cet édito sur GlobalGeoNews.com

 


Roland Lombardi

Lien :https://www.globalgeonews.com/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant