En marge fait son retour pour vous raconter un fait divers  ou Quand le sort s'acharne et que  la @BanquePopulaire achève

En marge fait son retour pour vous raconter un fait divers ou Quand le sort s'acharne et que la @BanquePopulaire achève

| EnMarge | Actualité  Vu 32484 fois
Article N°18057

En marge fait son retour pour vous raconter un fait divers ou Quand le sort s'acharne et que la @BanquePopulaire achève

Quand une banque vous clôture votre compte, elle met à mort votre vie sociale mais elle n'est pas là pour faire du social
 

Vous descendez aux enfers, plus de ressources, un mauvais passage... car il y a un an, votre compte fonctionnait correctement.

Puis le un incident, le RSA est bloqué. Plus de revenu. Mais ce n'est qu'une mauvaise passe, elle va m'en sortir... enfin elle y crois.

Elle ne touche plus à mon compte mais voilà  un petit découvert s'installe à coup de  frais bancaires.

Visiblement un gouffre pour son banquier.  Il l'appelle, elle lui permet de vendre le peu de parts sociales qu'elle détient - 42 euros - pour combler ce découvert et en même temps, elle demande de stopper les prélèvements, il ne peut pas.............il n'en a pas le droit

Ouf  elle respire un peu mais voilà que sa pauvre banque a besoin d'argent et lui ponctionne des frais sans prendre en compte sa situation. Pas de plafonnement pour elle, mais elle ne dit rien, il faut bien que la banque gagne de l'argent.........


 
 
 
Mais voilà elle met  surement en péril l'équilibre financier de la banque car elle reçoit  un mail le 6  juin 2017

"Bonjour,
Le solde débiteur de votre compte est proche des 70 €.
Soit il est régulariser cette semaine soit je procéderai à la clôture.
 Cordialement,

XXXXX
Directeur Agence
xxxxxx
Tél : xxxxxxxxx Mobile : xxxxxx
Email : xxxxxxD@occitane.banquepopulaire.fr"


Puis un recommandé envoyé le jour même lui demandant de régulariser sous huitaine. Comment faire quand depuis des semaines elle se  saigne pour ne pas aggraver la situation ?



Le directeur d'agence  a sauvé le soldat Banque populaire en mettant à terre l'accidentée de la vie.

Cet incident restera insignifiant sauf s'il fait le tour du net........ elle, elle a jeté l'éponge.
 
 

En marge

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant